Comportement des évènements de table de Microsoft Access 2010 dans une transaction || Cours gratuit au format pdf
» Mot de passe oubli » Inscription
 
Accueil Contact Info
             
Accueil Exercices corriges Chercher Top livres Examens corrigés Tutoriel Livres
Catgories

Tlcharger

Tlcharger
Menu Principal / Informatiques / Bureautique / Microsoft Access / Comportement des évènements de table de Microsoft Access 2010 dans une transaction


Comportement des évènements de table de Microsoft Access 2010 dans une transaction


Alors que les éloges vont bon train concernant Access 2010 et ses nombreuses nouvelles fonctionnalités, il est temps de pousser un peu plus en détail les recherches et de soumettre celles-ci aux cas les plus extrêmes.

Pour cet article, j'ai choisi de m'intéresser plus particulièrement au comportement des évènements de table (Triggers) dans un mode transactionnel.

Pour rappel, voici comment Frédéric Brouard, auteur d'ouvrages autour de SQL définit une transaction :

Mécanisme permettant de cumuler différentes instructions qui seront vues comme une tâche unique, dont l'enchaînement est structuré, et pour laquelle chaque instruction est indissociable.

A quoi servent les transactions ?
Elles servent à opérer une liste d'instructions entre deux changements d'état de la base de données :

1. La base est en lecture
2. La base devient éditée, les instructions sont lancées une à une
3. La base revient en mode de lecture

Si une comparaison de la base est faite entre le début et la fin de la transaction, il est impossible, depuis l'extérieur, d'affirmer si les modifications ont été réalisées par une ou plusieurs instructions.

Quel intérêt ?
Le grand intérêt des transactions réside dans le fait que les ordres passés entre les deux changements d'état peuvent être soit validés, soit annulés : en d'autres termes, il est possible de revenir en arrière.

L'exemple le plus fréquent pour symboliser une transaction est l'échange bancaire entre deux comptes.

1. Le compte A est débité de 100 Euros
2. Le compte B est crédité de 100 Euros

Il est évident qu'en cas de dysfonctionnement de la deuxième instruction, il est nécessaire de procéder à une annulation globale (Rollback) faute de quoi les 100 Euros du compte A auront disparus. En revanche, si toutes les étapes se déroulent avec succès, la transaction peut être validée, on parle alors de Commit.

Qu'en est-il des modifications apportées aux données par les évènements de table sous Access 2010, sont-elles inclues dans une transaction ou sont-elles exécutées à part ? C'est à cette question précise que nous allons tenter de répondre au travers de ce document.








Commentaires:

Infinity
Invit
That's not just logic. That's really selisbne.

That's not just logic. That's really selisbne.
18.05.2016 16:08

Accueil Langages Bureautique Top livres Inscription Upload Contactez nous Forum My Startpage My Favorite

Tlcharger Livres Gratuit - 2009 Copyright - All rights reserved.